Football Club Saligny : site officiel du club de foot de SALIGNY - footeo

"Football et émotions"

14 octobre 2013 - 15:39

Après un superbe parcours en Coupe de France, le SCA d'Angers a battu notre équipe séniors 2-1. Le FCS s'arrête donc au 5ème tour de la Coupe de France. Mais au delà de cette simple défaite sportive, il reste les émotions partagées durant cette campagne.

 

 

En football les émotions fortes apparaissent plus généralement en fin de saison, et c’est le mois de Mai qui livre généralement son lot d’émois intense. C’est là que tout se décide, l’angoisse d’une descente imprévue, l’euphorie d’une accession qui nous tend les bras, ou l’excitation des derniers matchs de Coupe ou l’on se met à rêver de la seule et unique victoire finale.

Elle parait bien loin cette période, en effet le championnat n’a livré que deux journées, et les prétendants aux Coupes ne se sont pas encore affichés. Il est bien difficile d’identifier les acteurs principaux et ceux qui auront le mauvais rôle.

Les joueurs du FC Saligny et leurs supporters n’ont en tout cas pas attendus le retour du printemps pour vivre leurs premières émotions fortes. En battant le record de tour de Coupe de France pour le club, ils viennent de vivre des émotions intenses, et ceux dès les premières semaines de la saison. Donc Réjouissons-nous ! Car que voulez-vous de plus ? N’est-ce pas le but ultime pour tout joueur de Football de partager des moments forts? Quel que soit son âge, son niveau. Il est bien rare d’oublier la tension d’un match à enjeu, les images d’une victoire de prestige, l’explosion de joie dans le vestiaire, et même des années après. D’ailleurs il ne reste que cela. Le fameux « ah ! tu te souviens de ce match… »

La capacité à enregistrer des émotions est infinie, alors profitons-en ! Car qui peut se lasser d’accumuler des moments intenses ? Personne. Vivre des moments forts et positifs est une drogue dont on a du mal à décrocher, et c’est encore plus vrai dans le monde de la compétition. Sinon pourquoi certains champions tentent d’improbable retour dans des sports qui les ont consacré (Schumacher, Zidane en EdF, Thorpe, Jordan pour ne citer qu’eux…). Même si ils sont à des années lumières de nous d’un point de sportif, le niveau d’émotions vécues n’est pas si loin du notre, car en aucun cas cette valeur sensitive n’intègre le talent et la technique.

Il reste au club de Saligny, à ses équipes séniors et jeunes, une saison entière pour travailler et accomplir de nouveaux exploits, afin de vivre et partager des émotions ensemble. Il y a encore beaucoup d’entrainements à effectuer, beaucoup de matchs à jouer, des moments de souffrance, de joie, d’agacement, d’euphorie. La balance des sensations et son échelle d’intensité sera ajusté par le travail et la cohésion du groupe toute au long de l’année.

Félicitons les joueurs de l’équipe séniors pour ce beau parcours, celui-ci annonce le début d’une saison qui doit être riche en émotion, car non on ne va pas attendre le mois de Mai pour en vivre de nouvelles.

Commentaires